A Braga, où nous restons 3 jours, nous nous rapprochons de la mer, du ciel bleu … azur, et des azuleros si chers aux portugais, qui couvrent les murs des immeubles aussi bien que l’intérieur des églises ou les tables de festin.

Les villes portugaises gardent beaucoup de souvenirs de leur puissance passée : châteaux-forts, cathédrales, monuments, palais  que l’on rencontre en nombre dans les rues et les quartiers sont d’une richesse fantastique, malgré parfois leur décrépitude. Il en est ainsi de « Bom Jésus », lieu de pèlerinage mondialement connu, dont les murs, jadis couverts d’azuleros, sont aujourd’hui couverts de mousse et de lichen, de couleur vert … de gris !! Mais il s’en dégage quand même une puissance et une splendeur … divines !?

S’il vous arrive de chercher un restaurant, allez au « Centurium », sur la place principale de Braga ; on  y mange très bien, on y boit des portos divins, et cela coûte si peu !

5 sens, 3 vertus, 1 pénitence

A 6 kms de Braga, en haut d’une colline aux parois verticales, il y a Bom Jésus ; la ballade en vélo demande des capacités sportives que nous n’avons pas, mais nos batteries correctement chargées assurent une assistance sans défaut. La montée se termine en funiculaire, pour les flémards … pour les pénitents et les pélerins de jadis, il y a 300 marches d’escalier, qu’ils montaient à genoux ! J’ai proposé à Martine d’effectuer la descente à pied, mais elle m’a dit qu’elle n’avait aucun repentir  à exprimer !!  Moi, je voulais faire des photos, des 5 sens et des 3 vertus ; les vertus étaient en cours de rénovation ; je ne les ai donc pas rencontrées !

Il s’agit de fontaines, placées à chaque palier de ces escaliers, qui représentent chacune un sens (odorat, ouie, toucher, vue, goût) ;  à vous de les reconnaître, malgré leur mauvais état.

Bragança Braga 1

Bom Jesu