Quand l’horizon est souvent bouché par une colline, un immeuble, une rue en pente… la seule solution est de voir les choses de haut ; pour cela, 3 façons de faire sont proposées par cette charmante ville :

Monter tout en haut de la tour des Clérigos, sur la plus haute colline de la ville, en espérant qu’il n’y aura pas trop de brume en bas ; c’est bon pour le cœur, à condition d’y arriver

Prendre le tramway, rejoindre  Villanova de Gaïa, et monter a pied jusqu’à notre Dame du Pilar, avec,  en prime, une église et un couvent à visiter ; vue sublime sur les différents ponts enjambant le Douro

Prendre le funiculaire qui longe le Douro, au dessus des quais où s’alignent les négociants et les transporteurs de Porto ; on voit des jolis bateaux, des mouettes et des canards, et les principaux monuments de la ville

Promenade au bord de l’eau

Nous campons à Segueiros, un quartier de Canidelo, une banlieue de Porto située au bord de l’Atlantique ; une piste cyclable longeant l’océan, puis la rive sud du Douro, nous conduit, en terrain plat, jusqu’au centre de Porto ; c’est génial, et en plus, il fait beau ; même pas besoin d’activer l’assistance électrique, il suffit d’appuyer – un peu – sur les pédales ; mais on s’arrête tous les 100 mètres pour prendre des photos.

porto d en haut

Porto d en haut 2

PORTO AU BORD DE L EAU