Demain, nous serons aux portes du désert … ou presque !

Hier, nous étions au bout d’une des routes qui conduisent aux sommets de l’Atlas, à Setti-Fatma,  dans la vallée de l’Ourika, rivière connue pour ses cascades, que l’on peut aller admirer moyennant quelques acrobaties dans les rochers qui la bordent ; au retour, nous avons subi un embouteillage monstre dans cette ville, avec croisement de minibus au millimètre, orchestré par les habitants des lieux, charmants !

Aujourd’hui, on s’est baladé dans la Medina, et on a fait un tour en calèche des remparts de Marrakech ; … de quoi alimenter notre nostalgie, plus tard !

Bonne et heureuse année pour 2015 ; qu’elle vous apporte santé, joie, bonheur et paix !

ourika

majorelle

voeux