KRK3

KRK 2

KRK 1

A Rijeka, pas de blabla ! pas de camping, ni de parking, ni rien qui puisse nous assurer le gite ; nous contournons la ville et décidons de quitter le continent pour nous installer dans cette île au nom improbable : KRK ; nous l’appellerons Cri Cri !

Ici, dans un camping dominant la ville très agréable, il fait bon vivre ; plus d’auto, rien que le vélo ; des plages, des criques, des petits ports merveilleux, de jolies églises …
Nous nous reposons tranquillement, sereinement, après tous ces kilomètres parcourus ; nous en avions besoin. Au bout de 3 jours de farniente, avec aussi escale technique, l’aventure reprend, dans une grande étape, vers Split, la deuxième ville de Croatie.