Rome exerce une telle attraction sur le monde entier qu'il en oublie les villes voisines, parmi lesquelles Tivoli, à un quart d'heure de camping car, plus une heure de bouchon que nous avons nous-mêmes créé en voulant sortir d'un parking à haute densité d'automobiles ! Tivoli nous transporte dans deux périodes très différentes de l'ère chrétienne, à travers la visite de 2 sites majeurs :

  • la villa Adriana, créée sous le règne de l'empereur Hadrien, nous offre une promenade assez extraordinaire parmi les vestiges de la résidence du dit-empereur, immense et luxueuse pour ce qui n'était qu'une résidence secondaire où Hadrien regroupait ses souvenirs de voyage, sous forme de construction de temples, de palais et d'agoras de toutes sortes ; le contrôle fiscal n'existait pas, à l'époque !

  • La villa d'Este, du nom d'un candidat à la papauté qui, n'ayant pas été choisi, s'est vengé en créant un palais assorti de jardins qui se caractérisent par leur démesure, et aussi leur beauté ; c'était au 16ème siècle, son  but était de concurrencer le Vatican !

Parfois la folie des hommes profite à l'art, et permet à des architectes, sculpteurs, peintres, musiciens (notamment Liszt et Ravel) de s'exprimer en créant des merveilles !

 

tivoli 1

tivoli 2

tivoli 3

tivoli 4