Lisbonne, c’est 2 fois Porto ; Comme le Douro à Porto, Le Tage traverse la ville avant de se jeter dans l’Atlantique, après s’être élargi en un immense lac, appelé la Mer de Paille. Pire qu’à Porto, les pentes sont vertigineuses, les rues très étroites.

 Nous choisissons donc de voir la ville de haut, en suivant l’exemple de ces sculptures sur « le monument des découvertes » , une réalisation contemporaine célébrant Henri le Navigateur et Vasco de Gama.

Et nous découvrons, outre les monuments d’architecture gothique ou baroque dont nous commençons à nous lasser, des ensembles modernes parmi lesquels le musée Colecao Bernardo, présentant des collections contemporaines, un immense immeuble blanc aux allures de forteresse.

Nous attaquerons par là.

Lisbonne en fête

A l’approche des fêtes, les gens, ici, expriment leur joie en chantant, en dansant, aussi bien du fado que des chants de Noël ; des groupes de jeunes sollicitent les passants que nous sommes et les font participer à leur fête ; et nous voici donc en train de taper dans nos mains pour accompagner un chant traditionnel portugais ; les ex-profs que nous sommes en soupirent d’aise et de plaisir. Mais notre programme de visite est chargé …

ancien ou moderne 1

art actuel

découverte lisbonne

fête a Lisbonne