Musées,  monastères et chateaux

   A Lisbonne, 2 musées ont retenu notre attention :

Le musée d’art moderne (Colecao Bernardo) est une création récente magnifique, qui a retenu l’attention de l’UNESCO qui l’a inscrit au patrimoine ; on y a vu des œuvres très récentes (Matta, Vasarely, Pollock, Duchamp, Warhol… )

Le musée des Azuleiros  présente des œuvres traduisant toutes les influences qui se sont exercées au fil du temps : andalouse à l’origine, puis italienne, puis flamande … avec d’autres couleurs que le bleu ! …

Monastères et chateaux présentent des caractéristiques propres au pays : emploi de granit, un matériau très dur et très difficile à travailler, qui ne permet pas de créer des structures très fines ; les murs, les colonnes, les voûtes sont plutôt du genre costaud

Le besoin de résister aux envahisseurs a  aussi conduit à renforcer les murs et les fortifications

Mais des influences, notamment françaises durant la période du gothique flamboyant, a permis le développement d’écoles de sculpture qui ont transformé les structures initiales, notamment les cloîtres, les églises et les palais dont les décorations sont d’une richesse incroyable ; ce qui est vraiment portugais, c’est la couleur, comme au château de Sintra : bleu, rouge, jaune vif … Nous, on aime !

 

Duos de choc

Dans le tableau des sculptures, il y a des duos :

Statues en bois d’origine françaises ; statues de saint dont le nom français commence par J ; style contemporain des sculptures en pierre ; les azuleiros sont très différents, mais on les voit tout le temps ensemble !!

art moderne

tout sauf bleu

monastères

duos de choc